Mar 23, 2018

Posted by in Economie & Finance | Commentaires fermés sur    Télécommunications : technologies optiques

   Télécommunications : technologies optiques

   Télécommunications : technologies optiques

 

    Les réseaux optiques longue distance

 

C’est dans le domaine des transmissions à longue distance, qu’elles soient nationales, internationales, terrestres ou sous-marine, que le coût de l’infrastructure a le plus évolué.

 

La technologie du “réseau dorsal mondial” a diminué les prix de plusieurs ordres de grandeur au cours de la décennie écoulée, la bande passante augmentant pour sa part d’autant pour chaque liaison.

Cette mutation a permis l’expansion de l’Internet, qui est une composante du réseau optique mondial.

Un élément crucial de la dorsale mondiale est le réseau en expansion permanente de câbles optiques sous-marins.

Ces dix dernières années, la hausse de la demande de bande passante due à l’Internet et la tendance internationale persistante à la privatisation des industries nationales de télécommunications ont largement dépassé les ressources qu’offrent la transmission par satellite de la voix et de données.

Par contre, la part des transmissions transocéaniques de voix et de données par câbles sous-marins a progressé ces 12 dernières années, passant de 2 % à 80 % en 2017.

Face à l’accroissement de la demande, le nombre de câbles posés au fond de l’océan a augmenté.

 

Les satellites géostationnaires ont accompli des progrès en termes de transmission à longue distance, mais compte tenu de leur coût, de leurs limitations, de leur fiabilité et des délais de transmission sur les orbites géostationnaires, ils servent désormais de systèmes redondants de secours pour les réseaux optiques avec multiplexage WDM.

 

Le marché du trafic transatlantique, dont les multiples générations de câbles marquent les différentes phases d’évolution, est un marché stratégique pour l’étude économique des infrastructures de longue distance.

 

   Europe : réseau international

Le réseau Internet international est constitué de liaisons IP transfrontalières privées déployées par plus de 450 FAI dans le monde.

Leurs réseaux, lorsqu’ils sont réunis et leur capacité mise à l’échelle, définissent la capacité mondiale de l’Internet.

Depuis l’introduction du navigateur en 1994-95, le déploiement de la bande passante IP internationale a plus que doublé chaque année.

L’Europe, qui représente 82 % de la bande passante transfrontalière mondiale, a augmenté sa capacité internationale de 35 %, un déclin brutal par rapport aux taux de 191 % enregistré en 2010.

 

L’essoufflement des marchés de l’Internet en Europe a très directement concouru à la décélération mondiale du développement de la capacité internationale du réseau, mais les marchés en développement ont également enregistré une régression.

 

   Fibre optique :

Les progrès récemment accomplis en matière de transmission par fibre optique tiennent à la baisse du coût par canal due aux techniques de multiplexage, dénommées multiplexage par répartition en longueur d’onde (WDM), qui propagent des rayons lumineux de différentes longueurs d’onde sur une seule fibre…

 

La fibre optique est le synonyme de grande fluidité, de grand confort de navigation !

Grâce à la fibre optique, les abonnés peuvent surfer sur le Net 40 fois plus vite qu’avec l’ADSL (le téléchargement d’une quarantaine de photos prend à peu près 8 secondes).

Donc, plusieurs personnes au sein de la même entreprise peuvent naviguer sans ressentir le moindre ralentissement.

 

Dans le terme de “fibre”, les opérateurs (comme Orange, Paritel, Bouygues Télécom…) peuvent parfois y inclure des technologies différentes.

Paritel, opérateur télécom pro, joue des coudes pour mettre sur le marché des offres intéressantes qui ne sont pas forcément plus chères !

Comments are closed.