Nov 27, 2017

Posted by in France | Commentaires fermés sur Les supérettes cherchent à se démarquer des concurrents

Les supérettes cherchent à se démarquer des concurrents

Les supérettes cherchent à se démarquer des concurrents

Les supermarchés du centre ville, considérés comme une version miniature des grandes surfaces, ils doivent se réinventer pour s’adapter à la nouvelle tendance des consommateurs pour se démarquer des concurrents. En effet, les enseignes doivent revoir leur concept pour savoir s’adapter mieux aux nouvelles habitudes de consommation de leurs clientèles.

Un nouveau concept

Proposant des façades végétalisées pour donner l’image d’une supérette qui propose du bon goût, et surtout des produits sains, les nouveaux magasins du groupe Casino fait peau neuve. Avec une entrée présentant un grand canapé et des machines à café, ce nouveau concept est proposé par Jean-Charles Naouri dans le nouveau Franprix. En effet, le groupe a affiché sa volonté de faire bouger ses lignes pour sortir du lot par rapport aux autres magasins de proximité.

Ce nouveau point de vente se trouve dans le 16e arrondissement de Paris, propose une sélection de produits bien spécifique, qui concerne plus les consommateurs intéressés par les produits bio. Toutefois, tous les produits de marque comme Coca-Cola et Nutella sont complètement absentes. En effet, la nouvelle supérette de Franprix ne propose que 300 produits à marque propre alors que d’habitude elle propose 1 000 produits. Puisque l’objectif de ce genre de magasin est de mettre plus l’accent sur des produits artisanales, ainsi que des produits exclusifs.

Jean-Charles Naouri, le dirigeant du groupe a expliqué que les premiers résultats de ce Franprix Noé a dépassé les attentes de l’entreprise en enregistrant une progression des ventes à deux chiffres.

En effet, grâce à ces résultats, le groupe prévoit d’ouvrir d’autres magasins de la même enseigne d’ici la fin de 2017.

Une rude concurrence

Ce genre de magasin, on le retrouve aussi chez d’autres enseignes. Puisque, depuis plusieurs mois, les grands distributeurs multiplient les initiatives pour se renouveler. La grande cause de cette effervescence, la forte croissance des magasins de proximité ces dernières années. Mais la concurrence est vraiment rude surtout dans les grandes villes. Toutefois, la grande demande est plus importante pour les produits et les magasins spécialisés dans le « Sain et Bio ». Carrefour, s’est bien positionné sur le marché du bio, qui compte déjà 15 magasins. Mais encore en lançant « Bon app’ », le magasin qui associe la restauration et la supérette. Ce concept compte douze points de vente. Et même l’enseigne, Auchan a inauguré son magasin spécialisé « Auchan bio » qui compte défier toute la concurrence.

 

Comments are closed.