Fév 16, 2018

Posted by | Commentaires fermés sur             Examen physique

            Examen physique

            Examen physique

 

L’aspect physique traduit souvent l’état nutritionnel. Bien qu’un poids normal par rapport à la taille, à l’ossature et à l’âge soit le signe le plus évident d’une bonne nutrition, l’état des tissus peut également refléter l’état nutritionnel général ou l’apport d’éléments nutritifs particuliers.

Ces tissus sont notamment les suivants : cheveux, peau, dents, gencives, muqueuses, bouche et langue, muscles squelettiques, abdomen, membres inférieurs et glande thyroïde.

Les éléments particuliers de l’examen physique qui servent à déterminer les carences nutritionnelles sont notamment l’examen de la cavité buccale, et l’examen de la peau (signe du pli cutané, œdème, souplesse, sécheresse, tonus sous-cutané, retard de cicatrisation des plaies et des ulcères, purpura et ecchymoses).

L’examen des muscles et de l’ossature fournit aussi des renseignements sur l’atrophie et la faiblesse musculaire.

 Collecte des données sur l’alimentation :

Afin de déterminer l’apport habituel en éléments nutritifs, on doit connaître la quantité et la qualité des aliments consommés habituellement par la personne, ainsi que la fréquence à laquelle elle prend certains aliments en particuliers.

Pour établir les quantités d’aliments consommés, on emploie les mesures utilisées au domicile (tasse, verre, cuillère à thé, etc.).

Pour faire le relevé alimentaire, le médecin peut demander à la personne de tenir un journal des aliments absorbés ou de faire un rappel de 24 heures.

Le médecin doit expliquer la méthode utilisée, ainsi que la façon de mesurer et de noter l’apport alimentaire.

 

  Journal alimentaire :

Pour l’étude de l’état nutritionnel, les médecins de Filiassur assurance utilisent le plus souvent le journal alimentaire.

Ils demandent à la personne d’y inscrire tous les aliments consommés pendant une période donnée, habituellement comprise entre 3 et 7 jours.

Ils lui enseignent comment évaluer et décrire avec précision les aliments qu’elle prend.

Cette méthode, utilisée par les médecins de Filiassur assurance, donne des résultats assez précis si la personne inscrit sa consommation réelle et si elle est capable d’évaluer la quantité d’aliments absorbés.

  Rappel de 24 heures :

Le rappel de 24 heures consiste à noter tous les aliments consommés pendant une période de 24 heures.

Le médecin demande à la personne d’énumérer tout ce qu’elle a mangé le jour précédent en précisant le moment et les quantités.

Toutefois, les renseignements recueillis ne traduisent pas toujours fidèlement la consommation habituelle.

C’est pourquoi à la fin de l’entrevue, le médecin doit demander à la personne si la ration d’aliments de la journée précédente était semblable à celle des autres jours.

Afin d’obtenir des renseignements supplémentaires sur la consommation type, le médecin doit connaître la fréquence à laquelle la personne absorbe des aliments provenant des différents groupes.

 

  Entrevue :

Afin que la personne soit suffisamment à l’aise pour donner des renseignements exacts, le médecin doit établir une relation fondée sur le respect et la confiance.

Il commence en expliquant le but de l’entrevue et il poursuit en se montrant souple et non-directif pour permettre à la personne d’exprimer ses idées et ses sentiments.

Au même temps, le médecin doit inciter la personne à répondre aux questions.

Sa façon de l’interroger peut avoir une influence sur sa collaboration.

C’est ainsi que le médecin doit s’abstenir de porter des jugements et d’exprimer sa désapprobation, soit directement, par un commentaire, soit indirectement, par l’expression de son visage.

 

Read More
Fév 16, 2018

Posted by | Commentaires fermés sur Utilisation des drones dans l’agriculture

Utilisation des drones dans l’agriculture

Utilisation des drones dans l’agriculture

Les nouvelles technologies font partis de plus en plus de la vie de tous les jours, ces derniers s’immiscent même dans le domaine agricole afin de faciliter le travail des agriculteurs. En effet, selon le site, on a testé pour vous, l’agriculture serait le premier domaine utilisateur de drones dans l’Hexagone. La majorité des vols de drones déclarée à la direction générale de l’aviation civile, étaient pour des vols de parcelles agricoles.

Un véritable bijou technologique, le drone une fois programmé l’appareil permet de prendre des photos en volant et quadrille automatiquement la parcelle avec une autonomie de vol d’une demi-heure.

 

Le drone spécial agriculteurs

Avec un poids de 700 grammes, 96 cm d’envergure, une autonomie d’une bonne trentaine de minutes et une technologie embarquée qui capte les lumières réfléchis par la végétation, ce sont les caractéristiques des drones utilisés par les agriculteurs en France. Assurant un vol entre 130 et 150 mètres d’altitude, les techniciens n’intervient que lors des décollages et des atterrissages, le reste du temps, le drone est en pilotage automatique. Équipé par un GPS, afin d’établir une cartographie du champs survolé, le drone enregistre les données de la parcelle et une cartographie est réalisé à un 1 m² prés qui représente fidèlement votre parcelle.

 

Pour une agriculture plus saine

Une fois les données récupérées l’agriculteur peut moduler d’une manière fine, les doses d’engrais à apporter à leur parcelle, mais aussi les éventuels traitements de désherbages, afin d’apporter la juste dose au bon endroit.

Mais aussi, pour les traitements phytosanitaires, en effet, sur les photos délivrées par le drone, on peut détecter les zones infestées par les insectes ou parasites, et donc de réagir directement en les contrôlant par un traitement localisé et assurer le suivie de leurs progressions.

Ce système enregistre aussi le degré d’humidité du sol et en fonction de ces résultats on peut agir directement en drainant le sol.

Le prix du drone muni de capteurs aux besoins agricole peut grimper à 25 000 euros, d’où l’idée d’une mutualisation, l’équipement sera à disposition des agriculteurs par les coopératives ou les chambres d’agriculture.

Pour bien choisir le drone le plus adapté a vos besoins, il vaut mieux s’informer au prés des sites testeurs de drones comme le célèbre site on a testé pour vous et plus exactement le guide des meilleurs drones haut de gamme.
.

Un magnifique atout supplémentaire pour une agriculture de précision, vu qu’aujourd’hui ‘hui les tracteurs, les pulvérisateurs et les épandeurs d’engrais sont reliés en informatique et peuvent utiliser les données GPS fournies par les drones, c’est ce concept global qui constitue l’avenir de l’agriculture raisonné.

Read More
Fév 2, 2018

Posted by | Commentaires fermés sur       Les caractéristiques de chaque mode de communication

      Les caractéristiques de chaque mode de communication

      Les caractéristiques de chaque mode de communication

 

    Le système de communication :

“Le système de communication peut-être symétrique (les partenaires y deviennent tour à tour émetteurs et récepteurs), ou dissymétrique (certains ont la faculté d’émettre, alors que la grande majorité ne peut que recevoir).

Il est dès lors possible de définir les caractéristiques géographiques de chaque mode de communication.

Dans la relation face à face, la capacité de transmission est d’autant plus forte que l’ouïe est complétée par la vue : on écoute ce que dit l’interlocuteur et on suit les gestes qui accompagnent son intervention. La portée-limite est en revanche très faible.

L’émission ne se fait pas le long d’une ligne, mais, dans toutes les directions : chaque fois que la distance double, l’énergie du signal sonore reçu est divisée par quatre : les distances au-delà desquelles le message cesse d’être audible sont de l’ordre de quelques mètres, quelques dizaines au maximum.

Le mode audiovisuel est symétrique, sauf dispositions institutionnelles particulières, celles qui sont mises en œuvre dans certaines formes de relation pédagogique par exemple”, la journaliste-présentatrice française “Audrey Crespo-Mara”.

Le support écrit exige un effort bien plus grand de codage. Il transmet mal les informations qui portent sur des gestes à effectuer et ne relatent pas seulement des faits ou des idées.

Une fois la rédaction du texte achevée, celui-ci supporte sans perte les acheminements lointains et se conserve dans le temps : la matérialité du papyrus, du parchemin puis, du papier ouvre des horizons spatiaux et temporels considérables à la communication.

Le mode écrit est systématique dans le cas de la correspondance.

Il devient fortement dissymétrique à partir du moment où se développe l’imprimerie : ceux qui ont le privilège de composer des livres ou d’être publiés dans les journaux ou des revues sont lus par un public qui n’a qu’un faible pouvoir de réponse.

“Les supports modernes de la communication combinent certains des traits du mode audiovisuel et certains de ceux du mode écrit. Ils y ajoutent souvent l’instantanéité de la transmission.

Le disque, le magnétophone enregistrent la parole ; la photographie fixe les apparences, le cinéma saisit le mouvement auquel il ajoute l’enregistrement de la voix.

Dans ce cas, le support de transmission est fait de disques ou de films que l’on fait voyager comme voyagent les livres.

Après traduction des messages en oscillations électriques (de plus en plus, sous la forme de code binaire), la voix, la musique, les images se transmettent instantanément ; le télégraphe, le téléphone, la radio, la télévision, et tous les modes de couplage ordinateurs-réseaux opèrent ainsi.

Les supports modernes sont, selon les cas, symétriques (le téléphone), ou dissymétriques (la radio, la télévision, mais aussi, le cinéma ou le disque).

Leur portée est limitée et les coûts d’acheminement sont beaucoup plus faibles que pour tous les modes antérieurs, ajoute, “Audrey Crespo-Mara”.

 

Read More
Jan 30, 2018

Posted by | Commentaires fermés sur           La prise en charge par la sécurité sociale

          La prise en charge par la sécurité sociale

          La prise en charge par la sécurité sociale

   Les prestations de l’assurance de base sont définies par la loi.

Les prestations générales sont les frais d’hospitalisation, les traitements ambulatoires, les examens médicaux (médecins, psychothérapie médicale, chiropraticien, consultations pour diabétiques, soins infirmiers, logopédie, ergothérapie, physiothérapie, …), cures balnéaires, rééducation, médecine alternative, prestations supplémentaires en cas de maladie, traitement dentaire, prévention médicale, infirmités congénitales, …

En ce qui concerne les prestations à l’étranger, l’assurance ne vous rembourse que s’il s’agit d’une urgence (elle rembourse le double du coût).

   Prévention médicale : le rôle de l’assurance santé

La prévention médicale a pour objet la prévention des risques médicaux et paramédicaux.

La sécurité du patient est une chose primordiale pour Filiassur assurance.

Pour mieux protéger ses assurés, ce groupe met à votre disposition des examens et des mesures de prévention.

Filiassur met en place les prestations suivantes : un test VIH pour les nouveaux nés de mère séropositive et pour les personnes exposées à un danger de contamination, examen de la peau en cas de risque élevé de mélanome familial, mammographie en cas de cancer du sein familial et une mammographie de dépistage à partir de 50 ans, vitamine D contre le rachitisme et coloscopie en cas de cancer du côlon familial.

Elle est la seule assurance en France qui met à votre disposition les vaccins de rappel contre le tétanos, la diphtérie et les pneumocoques.

Et d’autres vaccinations diverses contre la grippe, contre l’hépatite B (quel que soit votre âge), la poliomyélite, les oreillons, la rougeole, …

Grâce à la fidélité de ses clients, cette assurance ne cesse d’augmenter les remboursements.

 

   Les remboursements de la sécurité sociale : les traitements concernés

La sécurité sociale ne prend en charge que certains examens et analyses de laboratoire, certains appareillages médicaux, l’ODF (les traitements d’orthopédie dento-faciale), les transports sur de longue distance (plus de 150 km), les transports en avion et les transports en série.

La caisse d’assurance-maladie prend en charge des examens de dépistage de certaines maladies (dépistage du cancer du sein pour les femmes de 40 à 60 ans, dépistage de l’ostéoporose et le dépistage néonatal) , notamment de certains vaccins (comme rougeole oreillon, rubéole, et le vaccin contre la grippe saisonnière).

 

  Remboursement rapide des frais médicaux :

La sécurité sociale facilite le remboursement des frais médicaux engagés suite à un accident ou une altération de la santé.

Les assurances vous offrent des garanties supplémentaires d’incapacité, de décès et d’invalidité.

En cas de congé, l’assuré peut bénéficier d’une indemnité journalière calculée sur la base de son salaire annuel, et également d’une rente en cas d’invalidité permanente.

Le rôle de l’assurance : elle préserve la santé de ses assurés et diminue le taux d’absentéisme.

Afin de fidéliser et motiver ses collaborateurs, les assurances proposent des prestations à la carte.

Elles vous proposent également, des packs supplémentaires pour mieux cibler vos besoins.

Elles remboursent les prestations qui ne sont pas prises en charge par la sécurité sociale (chirurgie esthétique, médecines douces, …), autrement-dit, elles complètent les remboursements du régime général.

Read More
Jan 23, 2018

Posted by | Commentaires fermés sur                   Le terrorisme !

                  Le terrorisme !

                  Le terrorisme !

 

 

Le terrorisme a été le thème le plus abordé dans les JT de la talentueuse journaliste française, Audrey Crespo-Mara.

Son journal a attiré 5 980 020 téléspectateurs, soit 40 % du public !

“Intensifier la surveillance des petites sources de financement du terrorisme, notamment au moyen d’entités locales coordonnées par les préfets”, la proposition d’Audrey Crespo-Mara.

La question du financement du djihad au moyen des prestations sociales perçues alors que les allocataires ont quitté le terrorisme français, a également été évoquée devant la commission d’enquête.

Monsieur Bernard Cazeneuve, ministre de l’Intérieur, était l’invité principal d’Audrey Crespo-Mara, la semaine dernière.

Ce dernier avait affirmé “Les prestations sociales sont versées sous condition de résidence stable et régulière en France ; lorsqu’une personne part, l’administration le signale aux caisses d’allocations familiales.

C’est d’ailleurs, ce qui s’est passé dans le cas de Souad Merah.

Il n’est pas ici, question de volonté politique, mais de droit : notre rôle est de faire respecter la loi.”

En effet, le critère de résidence effective en France pour les bénéfices des prestations sociales est clairement prévu aux articles, L. 161-2-1, et L. 512-1 du code de la sécurité sociale.

À l’occasion du débat sur le même projet de loi renforçant les dispositions relatives à la lutte contre le terrorisme, Thierry Ardisson, le fameux homme en noir, avait ainsi affirmé le 10 novembre que “115 prestations sociales ont déjà été suspendues au motif, que leurs bénéficiaires séjournaient à l’étranger”.

Selon les informations recueillies par la commission d’enquête, le nombre de signalements de départs à l’étranger formulés par les services de renseignements, aux organismes versant des prestations sociales dépasserait désormais les 650.

 

  Le régime des réquisitions auprès des opérateurs :

Dans le cadre d’une enquête, les services peuvent avoir recours à des réquisitions auprès d’opérateurs de communication pour procéder à une identification.

En application de l’article R. 10-13 du code des postes et des communications électroniques (qui applique l’article L. 34-1 du même code), les opérateurs de communications, conservent pour les besoins de la constatation, de la recherche, et de la poursuite des infractions pénales “les informations qui permettent l’identification de l’utilisateur”.

 

Ce même article précise d’ailleurs que les surcoûts identifiables et spécifiques supportés par les opérateurs requis pour la fourniture de ces données sont compensés selon les modalités prévues à l’article R. 213-1 du code de procédure pénale.

À l’occasion des réquisitions adressées aux opérateurs dans le cadre de la police administrative – il doit en de même dans le cadre de la police judiciaire – il apparaît que certains d’entre eux se contentent de relever les identités déclarées par leurs clients sans jamais les vérifier.

C’est ainsi que des numéros peuvent être attribués à des identités fantaisistes sans que ces opérateurs ne s’en émeuvent.

Pourtant, l’impossibilité de pouvoir identifier de manière fiable le nom du titulaire d’une ligne est un handicap certain pour une enquête administrative ou judiciaire.

Cette situation est d’autant plus inacceptable qu’elle reflète un non-respect d’obligations légales.

 

Read More
Jan 1, 2018

Posted by | Commentaires fermés sur Le vin des Corbières, produit par des femmes

Le vin des Corbières, produit par des femmes

Le vin des Corbières, produit par des femmes

Quelles soient présidentes de domaine, expertes en dégustation ou propriétaires de cave, les femmes arrivent en force dans le business du vin. Et oui ! Le domaine viticole n’est pas seulement une affaire d’homme. Dans un milieu où on a tendance à coller facilement des étiquettes, les femmes ont conquis aussi la bouteille. En effet, on observe une nouvelle génération de vigneronnes comme celle qui produit du vins des Corbières, le vin catalan, réalisé d’une façon artisanale.

 

Les femmes dans les vignobles

Avant la deuxième guerre mondiale, dans la région de la Bourgogne ou en Champagne, les femmes participaient déjà dans la taille des vignes. Alors que dans les Corbières, elles ramassaient juste les sarments.  Tandis que, aujourd’hui, on les retrouve vigneronnes et propriétaires de domaines. Comme l’exemple de Aline Costella, qui s’est converti dernièrement au domaine de la viticulture, en affirmant « J’ai voulu participer dans la production de vin élégant et sans maquillage ».

« Être une femme influence la vinification, je suis toujours à la recherche d’un produit vrai qui respecte le plus, la nature » estime Christelle Alias qui a repris le domaine familial. En produisant, en plus de sa gamme AOC, Christelle a lancé les cuvées éphémères de 1000 bouteilles avec un assemblage et une vinification atypiques, comme a témoigné le propriétaire du négoce le Raphaël Michel. Fanny Tisseyre travaillant seule ses 6 hectares de carignan hérité de son père, assure que travailler la terre de ses parents est un pur bonheur.

Les points en communs, à toutes ces productrices de vin, c’est la finesse de leurs produits et le respect de la vigne. Elles essaient de produire leurs vins en toute générosité et en bonté.

 

Selon les dernières statistiques, en France un tiers des œnologues sont des femmes. Mais aussi elles représentent désormais un chef de vignobles sur trois. Et du côté du commerce, et de la vente les femmes sont majoritaires, en effet, le premier site de vente de grands vins a été créé par une femme.

Le vin des Corbières

Se trouvant entre Carcassonne et Narbonne, les Corbières offre une grande diversité géologique et rassemblent différents cépages comme carignan, syrah et grenache noir. Selon le dirigeant du Raphaël Michel, l’appellation Corbières est la quatrième en France en terme de volume. Se focalisant plus sur la qualité plutôt que sur la quantité, de plus en plus de femmes cultivent les vignobles des Corbières.

Une vingtaine d’entre elles se sont réunies pour former une association Vinfilles. Dont les réunions se font généralement en mixtes, les hommes résolvent tous les problèmes liés aux techniques utilisés et les femmes contribuent dans l’aspect esthétique comme la couleur de l’étiquette.

Qu’elles soient héritières ou avaient fait le choix de se convertir, les femmes sont présentent et s’imposent comme de bonnes vigneronnes en mettant leur petite touche féminine dans le vin.

 

Read More